Home > Trucs & astuces > INFORMATICA : Modifier facilement une source

INFORMATICA : Modifier facilement une source

Il est parfois fastidieux d’avoir à modifier un fichier comprenant de nombreux champs en source de Powercenter.

Voici donc une astuce pour réaliser facilement cette manœuvre dans le module designer !

Fixer la zone target puis sélectionner le fichier source et faites un glisser/déposer dans cette zone :

NB : La manipulation se fait en zone Target car en Source, il ne sera pas possible de générer la structure du fichier.

Vous vous demandez, mais pourquoi ne réimporte-t-on pas directement la nouvelle source de données ?

Pour les simples et bonnes raisons que cette méthode permet :

– > de récupérer les types de données des champs existants, ce qui évite d’avoir à tous les redéfinir

– > de ne pas perdre tout le paramétrage relatif à cette source dans le Workflow manager.

Lors du déplacement du fichier dans la zone Target, Informatica détecte un conflit, calmez-vous ! il propose les résolutions ci-dessous :

Cliquer sur Rename pour éviter l’écrasement du fichier :

Editer le fichier ainsi renommé et changer le type Flat file pour un Database type, dans notre cas, la base de données Teradata :

La structure s’affiche sous cette forme :

Il est maintenant possible de générer le data definition language à partir du menu Target :

Lorsque la boite de dialogue ci-dessous apparaît, vous avez la possibilité de générer et d’enregistrer le script SQL de ddl :

A partir de ce script SQL, vous allez pouvoir faire facilement évoluer votre source de données avec un éditeur de texte. En effet, la fonction copier-coller pour ajouter des champs en bloc, le mode colonne pour répercuter des modifications sur plusieurs lignes ou encore le mode recherche par simple CTRL+F pour modifier des tailles, sont autrement plus rapides que d’apporter les modifications une à une dans le module designer.
Vous pouvez à présent enregistrer votre script afin de le lancer dans un second temps ou l’exécuter directement.
Pour ce faire, la commande Execute SQL file vous demandera de vous identifier pour accéder à la base de données cible comme vous pouvez le voir ci-dessous. Si vous en avez les droits, cette méthode est plus rapide car la table représentant la structure de votre fichier source est directement créée en base.

Il ne vous reste plus qu’à réimporter la table en Source dans le Designer et de rebasculer le type sur Flat file.

A l’importation, vous pourrez remplacer la nouvelle source par l’ancienne, vous ne perdrez pas les correspondances avec le Source Qualifier.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.


− one = 0