Archive

Posts Tagged ‘éditeurs’

Intégration SAP BusinessObjects Business Intelligence 4.0 et SAP BW

May 30th, 2011 No comments

La nouvelle version de SAP BusinessObjects permet d’accéder facilement aux données stockées dans SAP NetWeaver BW. Dans cette vidéo, Laurent ALLAIS, expert en solutions décisionnelles, vous fait découvrir les nouvelles fonctionnalités, le positionnement de l’outil ainsi qu’une démonstration sur l’intégration entre les outils de reporting de BusinessObjects et les requêtes BW.

Pour visualiser la vidéo, cliquez ici.

Elaboration budgétaire : RV Homsys et Cegid le 7 juin chez Microsoft à Paris

May 19th, 2011 No comments

Les outils ont gagné en simplicité et s’intègrent étroitement aux environnements bureautiques (en particulier Excel !), les projets sont désormais plus courts et maîtrisables.

NEO SECURITY, 1er groupe français de sécurité avec 7000 collaborateurs, a ainsi industrialisé le processus budgétaire de ses 40 agences en quelques mois seulement, de juin à septembre 2010.

Homsys, Cegid et Microsoft vous invitent à partager ce retour d’expérience sur la mise en œuvre de l’application Yourcegid Performance Management, au cours d’un petit-déjeuner le 7 juin 2011 à Paris.

En savoir +

Inscription en ligne

L’élaboration budgétaire en mode SaaS

April 18th, 2011 No comments

Exemple d'écran de saisie Adaptive Planning

Exemple d'écran de saisie

L’élaboration budgétaire, au coeur de la performance d’entreprise

L’élaboration budgétaire est un domaine fonctionnel particulier. Il est à la fois une niche parmi les solutions informatiques professionnelles, et en même temps un formidable potentiel de gains de productivité pour toutes les sociétés. C’est une activité qui permet de se doter d’une vision chiffrée de l’avenir, parmi des hypothèses confrontées et optimisées.

Le processus budgétaire ne rentre pas dans le cadre des ERP mais traditionnellement dans celui de l’Enterprise Performance Management (EPM ou CPM). Contrairement aux processus majeurs couverts par l’ERP (acheter, produire, vendre) il repose souvent sur des outils non structurés et sur des processus non formalisés, différents d’une société à l’autre.

Excel est en effet l’outil le plus répandu pour ce faire. Certes, il permet de combiner une grande souplesse dans la modélisation des feuilles de saisie et une grande autonomie pour le contrôle de gestion. Mais les défauts sont connus : manque de visibilité sur le processus, perte de temps lié à l’échange de fichiers et de recopie de données, risques de perte de données, absence de partage de l’information, des fichiers lourds avec des liens nombreux et complexes…

Pour répondre aux besoins croissants de prévision, les grands éditeurs (SAP, IBM, Oracle) proposent désormais des solutions complètes. Elles permettent de couvrir ce besoin et d’optimiser le processus grâce à des fonctions d’intégration de données, de gestion de workflow, de création de grilles de saisie, de fonctions de calculs, etc. Dans ces conditions, que peut apporter une nouvelle solution d’élaboration budgétaire en mode SaaS ?

Les avantages du mode SaaS

SaaS signifie « Software as a Service », c’est-à-dire une solution hébergée par l’éditeur, accessible par un explorateur internet et, en général, avec un tarif en fonction de la consommation et de la durée d’abonnement. Une telle solution n’a pas besoin d’être installée sur des serveurs gérés par l’informatique interne. Le mode SaaS apporte d’emblée un net avantage en annulant la charge d’installation et de maintenance technique et en accélérant d’autant la mise en œuvre : plus besoin de s’occuper des systèmes, l’éditeur le fait à votre place.

Adaptive Planning (dont Homsys est le premier partenaire en France) permet de couvrir la plupart des besoins d’élaboration budgétaire pour les PME et les départements de grandes entreprises, en mode SaaS. Basé sur une logique de calcul proche d’Excel, il combine la souplesse d’une solution web et la pertinence d’une solution EPM spécialisée.

Adaptive Planning n’a pas pour vocation de s’attaquer au marché des grands éditeurs, dont les outils se positionnent, sans contestation possible, en tête du Magic Quadrant de Gartner Research (qui établit chaque année un classement des meilleurs outils). En effet, ces solutions contiennent une étendue de fonctionnalités qui dépasse toutes les autres et s’intègrent avec leurs autres solutions, notamment de Business Intelligence.

En réalité, l’élaboration budgétaire en mode SaaS vise directement la satisfaction client. Pour ce faire, il propose la couverture d’un besoin moins vaste mais beaucoup plus ciblé et en phase avec les attentes des PME. Les avantages du mode SaaS sont parmi les plus visibles : autonomie du contrôle de gestion, souplesse de mise en oeuvre, accessibilité, coût réduit.

Et cela fonctionne : si Adaptive Planning est absent du Magic Quadrant, il arrive en première place en termes de satisfaction client, selon l’étude du Gartner (CPM Suites User Survey 2009 : Customers rate their CPM Vendors, Gartner Research, September 2010).

En proposant une offre correspondant aux attentes des PME, Adaptive Planning permet d’optimiser leur performance sans de lourds investissements en infrastructure ou projet de mise en œuvre. Ce faisant, elle ouvre l’accès aux solutions EPM à un plus grand nombre de sociétés.

Forum des solutions SAP BusinessObjects – 2010

November 8th, 2010 No comments

Homsys est partenaire du Forum des solutions SAP BusinessObjects, le 16 novembre à Paris : l’événement pour optimiser et approfondir les sujets relatifs à la mesure de la performance de votre entreprise autour des quatre solutions que sont :

  • la Business Intelligence (BI)
  • l’Enterprise Information Management (EIM)
  • l’Enterprise Performance Management (EPM)
  • la Gouvernance, la gestion des Risques et la Conformité réglementaire (GRC).

Au cours de cette journée :

  • Une conférence plénière avec des Dirigeants SAP
  • Des témoignages clients
  • Les tendances du marché et la stratégie SAP
  • Des démonstrations solutions…


Yves Cointrelle, directeur général Homsys animera une conférence sur le thème :
« Améliorer la qualité de donnée avec l’offre EIM de SAP »

En savoir plus et vous inscrire : http://www.forumssapbusinessobjects.com/index.php

Excel : l’outil BI du futur ? RV Homsys & Microsoft le 1er juin à Paris

May 12th, 2010 No comments

Microsoft Gold Certified PartnerA l’occasion du prochain lancement de l’offre SQL Server 2008 R2 et d’Office 2010, Homsys vous invite à découvrir comment ces solutions peuvent vous aider à améliorer durablement la performance de vos activités en accordant plus d’autonomie et de puissance aux utilisateurs métiers avec Excel, tout en permettant au service informatique de superviser le tout grâce aux puissants outils d’administrations de SQL Server 2008 R2.

Au programme de cette matinée :

  • Présentation de l’expertise Homsys et de la suite Microsoft Business Intelligence
  • Excel 2010 : démonstration des nouvelles fonctionnalités (slicers, filtres avancés, Sparklines, nouvelles formules d’agrégations…)
  • PowerPivot : vers une BI personnelle avec le nouvel add-in pour Excel
  • Sharepoint 2010 : La BI partagée avec Excel Services et PowerPivot for Sharepoint

En savoir +

S’inscrire

Qualité de données : RV Homsys & IBM, le 6 mai chez Ladurée à Paris

April 15th, 2010 No comments

A l’occasion du lancement de la nouvelle offre IBM « Pack Qualité InfoSphere », Homsys et IBM co-animeront un séminaire sur le thème de la qualité de données, avec le témoignage de la société GEODIS.

Au programme de ce petit déjeuner, organisé le 6 mai chez Ladurée sur les Champs Elysées : 

  • Les enjeux de la qualité de données dans un SID – Par Yves Cointrelle, Directeur Associé d’Homsys
  • La démarche outillée préconisée par IBM – Par Dan Benouaisch, Expert qualité de données IBM
  • Témoignage : Retour d’expérience Projet Geodis – Par Christophe Bertin, Responsable des Référentiels de données Groupe/DSI Geodis
  • Un audit de qualité réalisé avec les solutions logicielles IBM (Information Analyser) sera offert aux participants qui ont un projet de Business Intelligence en 2010 !

    En savoir +

    S’inscrire

    Ateliers Homsys – Prelytis à Lyon

    February 2nd, 2010 No comments

    logo prelytis

     Homsys et Prelytis organisent en partenariat, aujourd’hui à Lyon, des ateliers Business Intelligence personnalisés : “Découvrez comment construire votre premier tableau de bord sur vos données en deux heures seulement !”

    Objectifs de ces ateliers animés par un expert Prelytis : réaliser un prototype d’application décisionnelle web 2.0 prête à l’emploi avec la solution LiveDashBoard, à partir des données apportées par l’utilisateur… Et découvrir comment transformer en temps réel les données en tableaux de bord clairs, interactifs et collaboratifs.

    Cadran magique, boussole d’or ou roue de la fortune ?

    December 15th, 2009 No comments

    Nous sommes tous familiers du “Magic Quadrant” du Gartner Group qui régulièrement positionne les offres des éditeurs selon une habile échelle qui “comme à l’école des fans” permet à chacun d’expliquer que tout le monde a gagné.

    Les petits éditeurs sont des valeurs qui montent et qui existent puisque telle une déclaration que n’aurait pas reniée Sartre “j’existe puisque je suis dans le Cadran magique”.

    Les poids lourds ont comme principal enjeu tels des Tryphon Tournesol de se trouver les plus au Nord-Est du cadran et surtout les plus détachés de toute âme à proximité.

    Je me suis amusé à suivre l’évolution de ce jeu de marelle sur  5 ans, que constate t’on ? :

    Au même titre que les marchés automobiles, sidérurgiques, textiles ou pharmaceutiques, les leaders d’il y a 5 ans sont devenus de plus en plus gros, de plus en plus pérennes, ont croqué les petits, les moyens puis se sont mangés entre eux pour devenir incontournables. On appelle cela une maturité de marché, une rationalisation de “l’industrie” du logiciel. Ces nouveaux Tycoons proposent désormais de larges gammes de produits depuis l’utilitaire jusqu’à la berline de luxe en passant par la low cost et la luxueuse ostentatoire.

    Quelle place reste t’il aux émergents ? La même stratégie que pour tout acteur de petite taille positionné sur une industrie mature : “faire différent”. Dans l’industrie logicielle cela se traduit par mieux, plus performant, plus pertinent, plus innovant, plus agile ou moins cher. On constate dans ces mêmes cadrans l’entrée-sortie de nombreux éditeurs qui soit se sont fait croquer par l’appétit féroce des mastodontes soit ont disparu corps et biens dans la cohorte des éditeurs qui comme au cinéma ou dans la musique “n’ont pas trouvé leur public”.

    Les mutations des marchés déjà concentrés nous apportent cependant quelques enseignements qui vont à court ou moyen terme s’appliquer au marché de la Business Intelligence.

    Au chapitre des points négatifs

    • Le consommateur voit ses choix se restreindre au sein de gammes éditeurs élargies,
    • Une politique de conquête cross référence se met en place dans une stratégie de captation maximale du client,
    • Les clients captifs (ERP & BI) voient leurs marges de négociation diminuées,
    • les politiques de prix sont dictées non pas par la valeur ajoutée du produit mais par la nécessité de rembourser les acquisitions en augmentant notamment les taux de maintenance,
    • Les éditeurs tentent d’aligner leurs prix avec la concurrence,
    • Les distributeurs voient leurs marges et territoires se réduire, ils sont préservés sur les seuls segments laissés à l’abandon par l’éditeur,
    • La réduction du nombre d’acteurs du CPM (Gestion de la performance) risque d’augmenter les coûts de licence de ces produits,
    • L’innovation n’est plus le moteur, elle passe après la rationalisation.

    Les points positifs

    • Les contrôles de qualité et intégration logicielle sont améliorés,
    • Le support mutualisé est souvent de meilleure qualité et plus rigoureux,
    • Pour les clients prêts à accepter toute l’offre, des gains sont à attendre notamment sur les packages analytiques entre ERP et BI,
    • La tarification pour les grands clients peut réduire la BI à une “feature” d’une négociation globale licence incluant des licences ERP, Middleware, et bases de données réduisant drastiquement le coût de la licence utilisateur,
    • La concentration de gros acteurs peut favoriser l’apparition d’acteurs émergents détenteurs de technologies innovantes ou issus du monde libre,
    • Des éditeurs “low cost” vont tirer leur épingle du jeu avec l’émergence  notamment du monde libre  et  le renforcement de Microsoft.

    En conclusion, on peut considérer qu’il ne reste plus que 5 grands éditeurs mondiaux dans le domaine de la BI dont SAS reste à ce jour le seul “pure player” global et indépendant. IBM, SAP et Oracle ont besoin de rembourser leurs acquisitions en maintenant un niveau de prix relativement élevé ce qui laisse un boulevard à Microsoft et à l’Open source pour maintenir des exercices de démocratisation en dynamitant le rapport coût/performance des infrastructures. Le Magic Quadrant ne risque-t’il pas demain de démontrer que la Business Intelligence est devenue une roue de la fortune à 5 cases occupées par des leaders bien décidés à  intégrer les clients et prospects dans une portion de leur camembert désormais devenu de la taille d’un Brie de Meaux ?

    A vos posts pour en débattre.