Archive

Posts Tagged ‘cloud’

Séminaire de recherche : Sécurité du flux d’information dans l’informatique en nuage

May 23rd, 2012 No comments

Le groupe Viseo est heureux d’annoncer la mise en place d’un séminaire de Recherche avec sa première édition qui aura lieu le Mercredi 6 Juin de 11 heures à 12 heures dans nos locaux à Grenoble :

Sécurité du flux d’information dans l’informatique en nuage : Défis et approches

Intervenant : Dr Takoua Abdellatif, Professeur associée à l’Université de Sousse, Tunisie,

Cette présentation introduira la problématique d’interférence dans les systèmes en général et dans le cloud en particulier ainsi que les limitations des solutions actuelles. Une étude de cas réelle du milieu industriel sera également présentée.

Informations et inscriptions en ligne

IBM Techsoftware 2011

September 2nd, 2011 No comments

Hier et aujourd’hui se tient l’IBM TechSoftware à Bois Colombes. L’événement est l’occasion de 2 plénières et plus de 120 sessions techniques et workshops.

Je vous propose dans cet article un retour sur la plénière d’hier qui donne un avant goût des sujets phares pour les prochaines années.

3 thèmes se dégagent:

1) Le BAO:

Très intéressant pour nous puisqu’il s’agit tout simplement de notre quotidien. BAO pour Business Analytics and optimisation. Il ne s’agit pas moins de ce que l’on appelle chez Homsys la BI ++: aller plus loin que le reporting rétroviseur, maintenant, bien ancré dans les entreprises.

2 axes forts dans cette mouvance: l’analyse prédictive et la gestion des gros volumes de données, ce que l’on appelle le Big Data (plusieurs peta octets de données).

Watson, l’ordinateur d’IBM qui a battu les meilleurs humains au jeu Jeopardy en début d’année est l’illustration de cette capacité à dégager une décision à partir de gros volumes d’information.

Hasard du calendrier, IBM annonçait hier le rachat de l’éditeur I2 spécialisé dans l’intelligence économique et l’analyse.

2) Le cloud:

2ème thèmatique de cette plénière, le cloud est un sujet de plus en plus présent mais qui nécessite une transformation dans notre manière de penser, de fonctionner.

Basculer vers le cloud équivaut à Virtualiser, Automatiser et Standardiser.

Tout n’est pas “cloudifiable” mais lorsque cela est possible les gains sont significatifs.

IBM propose notamment un cloud public qui permet d’obtenir en quelques clics une machine virtuelle prête à l’emploi.

3) La mobilité:

3ème et dernière thématique de cette plénière, la mobilité est poussée en entreprise en raison des pratiques privées. Les tablettes et smartphones font partie de notre quotidien mais en dehors de la sphère professionnelle (hormis pour les e mails). Les dirigeants d’entreprise veulent maintenant pouvoir utiliser ces outils qu’ils trouvent si pratiques à la maison dans l’entreprise. Cela me rappelle juste la réunion de ce lundi matin où notre DG préféré est venu en réunion avec sa tablette,…, pour un résultat mitigé (comme quoi il reste encore un peu de travail pour que la mobilité soit parfaite)…

La mobilité arrive avec un certains nombre de défis à surmonter:

– Les OS sont beaucoup plus hétérogènes, 5 majeurs dans le monde mobile pour 1 dans le monde PC (Windows avoisine les 99% de part de marché).

– Les failles de sécurité (à priori plus nombreuses sur les mobiles) auxquelles s’ajoute le risque de perte / vol, sont un problème pour la confidentialité des données

– Le mobile pour être attractif doit tirer partie du contexte: géolocalisation, contexte social (réseaux sociaux)…

Read more…

L’élaboration budgétaire en mode SaaS

April 18th, 2011 No comments

Exemple d'écran de saisie Adaptive Planning

Exemple d'écran de saisie

L’élaboration budgétaire, au coeur de la performance d’entreprise

L’élaboration budgétaire est un domaine fonctionnel particulier. Il est à la fois une niche parmi les solutions informatiques professionnelles, et en même temps un formidable potentiel de gains de productivité pour toutes les sociétés. C’est une activité qui permet de se doter d’une vision chiffrée de l’avenir, parmi des hypothèses confrontées et optimisées.

Le processus budgétaire ne rentre pas dans le cadre des ERP mais traditionnellement dans celui de l’Enterprise Performance Management (EPM ou CPM). Contrairement aux processus majeurs couverts par l’ERP (acheter, produire, vendre) il repose souvent sur des outils non structurés et sur des processus non formalisés, différents d’une société à l’autre.

Excel est en effet l’outil le plus répandu pour ce faire. Certes, il permet de combiner une grande souplesse dans la modélisation des feuilles de saisie et une grande autonomie pour le contrôle de gestion. Mais les défauts sont connus : manque de visibilité sur le processus, perte de temps lié à l’échange de fichiers et de recopie de données, risques de perte de données, absence de partage de l’information, des fichiers lourds avec des liens nombreux et complexes…

Pour répondre aux besoins croissants de prévision, les grands éditeurs (SAP, IBM, Oracle) proposent désormais des solutions complètes. Elles permettent de couvrir ce besoin et d’optimiser le processus grâce à des fonctions d’intégration de données, de gestion de workflow, de création de grilles de saisie, de fonctions de calculs, etc. Dans ces conditions, que peut apporter une nouvelle solution d’élaboration budgétaire en mode SaaS ?

Les avantages du mode SaaS

SaaS signifie « Software as a Service », c’est-à-dire une solution hébergée par l’éditeur, accessible par un explorateur internet et, en général, avec un tarif en fonction de la consommation et de la durée d’abonnement. Une telle solution n’a pas besoin d’être installée sur des serveurs gérés par l’informatique interne. Le mode SaaS apporte d’emblée un net avantage en annulant la charge d’installation et de maintenance technique et en accélérant d’autant la mise en œuvre : plus besoin de s’occuper des systèmes, l’éditeur le fait à votre place.

Adaptive Planning (dont Homsys est le premier partenaire en France) permet de couvrir la plupart des besoins d’élaboration budgétaire pour les PME et les départements de grandes entreprises, en mode SaaS. Basé sur une logique de calcul proche d’Excel, il combine la souplesse d’une solution web et la pertinence d’une solution EPM spécialisée.

Adaptive Planning n’a pas pour vocation de s’attaquer au marché des grands éditeurs, dont les outils se positionnent, sans contestation possible, en tête du Magic Quadrant de Gartner Research (qui établit chaque année un classement des meilleurs outils). En effet, ces solutions contiennent une étendue de fonctionnalités qui dépasse toutes les autres et s’intègrent avec leurs autres solutions, notamment de Business Intelligence.

En réalité, l’élaboration budgétaire en mode SaaS vise directement la satisfaction client. Pour ce faire, il propose la couverture d’un besoin moins vaste mais beaucoup plus ciblé et en phase avec les attentes des PME. Les avantages du mode SaaS sont parmi les plus visibles : autonomie du contrôle de gestion, souplesse de mise en oeuvre, accessibilité, coût réduit.

Et cela fonctionne : si Adaptive Planning est absent du Magic Quadrant, il arrive en première place en termes de satisfaction client, selon l’étude du Gartner (CPM Suites User Survey 2009 : Customers rate their CPM Vendors, Gartner Research, September 2010).

En proposant une offre correspondant aux attentes des PME, Adaptive Planning permet d’optimiser leur performance sans de lourds investissements en infrastructure ou projet de mise en œuvre. Ce faisant, elle ouvre l’accès aux solutions EPM à un plus grand nombre de sociétés.

SAP Web 2.0

January 11th, 2010 No comments

Evoquée en mai dernier lors de la conférence utilisateurs SAP « Sapphire 2009″ à Orlando aux Etats-Unis, la plateforme de travail collaboratif de l’éditeur allemand pourrait être lancée très prochainement.

SAP vient d’ouvrir une version beta privée, sur invitations. Nom de code 12sprints pour ce projet dont certains affirment qu’il sera renommé « Constellation » dans sa version définitive.

Certains le présentent comme un Google Wave Killer, SAP parle plutôt de BI collaborative (Business Intelligence).

Cette application de cloud computing combine des fonctions de Business Intelligence et des outils de type Web 2.0. Cette application collaborative d’aide à la décision, qui se présenterait comme une « salle d’opérations » virtuelle (“war room”) permettrait ainsi à un groupe d’utilisateurs de collaborer en temps réel autour d’un problème donné en s’appuyant sur différents outils d’aide à la décision et de gestion de projets.

Pour en savoir plus, même si peu d’informations filtrent encore :

A suivre…

Categories: Ecosystème BI Tags: , , ,