Archive

Archive for July, 2011

La Business Intelligence de demain aura la smart attitude

July 25th, 2011 No comments

Mieux piloter pour mieux décider. Les outils décisionnels ont le vent en poupe à chaque strate de l’entreprise. Mais à l’heure où rapidité, flexibilité et contraintes budgétaires priment, les exigences s’affirment : il faut savoir faire plus avec moins et mieux, et désormais en toute sécurité.

Temps réel, appliances mixtes et in-memory, gestion de référentiels, modules et fonctionnalités orientées utilisateur final, mobilité et nomadicité, traçabilité et sécurisation des processus… Revue des tendances pour optimiser le monde de la Business Intelligence.

Le temps réel appliqué à la Business Intelligence

Autrefois mensuelle et hebdomadaire, la fréquence de rafraîchissement des systèmes décisionnels est désormais quotidienne. Dans le même temps, les outils de reporting démontrent leur capacité à se substituer aux dispositifs traditionnels pour générer des rapports sur les applications.

Répliquer, synchroniser les données pour effectuer analyse et reporting en temps réel provoque l’avènement d’outils et de solutions mixtes. Leur mission : autoriser une utilisation hybride des outils décisionnels, pour capter et accéder à la fois aux bases de données de pilotage ainsi qu’aux données opérationnelles et de production.

D’une logique pull, on passe à une logique push : la captation des données sur l’application source peut se faire en temps réel, puis être répliquée sur un système cible, lequel devient à la fois un outil de reporting et la source de construction d’agrégats orientés décisionnel. A cette fin, les technologies non intrusives impactant faiblement les performances systèmes peuvent s’allier aux appliances Business Intelligence (couple logiciel et matériel destiné à fournir de hautes performances en stockage et en rapidité de restitution des données) pour assurer une gestion de bout en bout des services.

La gestion de référentiels pour apporter cohérence et qualité aux données

La gestion des données est capitale et déjà l’une des fonctions primordiales des Directions Informatique au sein des entreprises : garantir la qualité des données circulant au sein du système d’information, et plus particulièrement du système décisionnel, est vital.

Avec l’arrivée de modules de gestion des données référentielles et de gestion de qualité de données (data quality), la mise au point d’une codification unique permet de réconcilier et de consolider l’information. Le but : disposer d’un outil pour gérer des références croisées et de solutions de normalisation des données. Associées à la gestion de la qualité des données, ces solutions appelées Master Data Management permettent de mettre en œuvre un cercle vertueux d’amélioration constante des données de référence depuis le back-office jusqu’à son exploitation décisionnelle.

Des outils mash-up au service de l’utilisateur

Avec les agrégateurs et les simplificateurs de vie digitale, le particulier a déjà l’habitude de construire son propre tableau de bord. Texte, pilotage décisionnel, tableaux de bord, applicatifs… Les outils frontaux de Business Intelligence doivent s’intégrer à une interface Web pour donner accès à des modules d’analyse, de reporting et de dashboarding.

Avec ces nouveaux objets intelligents, chacun pourra construire et personnaliser sa solution selon sa consommation et sa propre logique business. Mieux : via des mécanismes de recherche de proximité, les objets intelligents composant l’interface seront capables d’interagir entre eux et les systèmes comprendront intuitivement l’utilisation des modules pour proposer un espace de travail s’adaptant à la récurrence des besoins.

La révolution dans la consommation de l’information

Le monde de la Business Intelligence implique peu de saisie : il s’agit surtout de visualiser analyses, reporting et tableaux de bords. L’écran des smartphones est trop restreint pour consommer des quantités d’informations conséquentes ; avec les tablettes numériques, la révolution est en marche.

Emergence de solutions « mash-up », accès à l’information en temps réel, nomadicité grandissante des utilisateurs… En tirant partie des fonctionnalités de mobilité et des capacités propres des nouveaux terminaux, la consommation de l’information de Business Intelligence et l’accès à un environnement de travail personnalisé seront bientôt possibles en tout lieu et à tout moment. Le concept d’Information Anywhere tant annoncé est à portée de main

L’émergence de services de convoi de données, conséquence de la révolution de la Business Intelligence

Cloud computing, solutions SaaS, travail collaboratif 2.0… Avec l’éclatement des systèmes d’hébergement, on assiste à un éparpillement des données et à une dispersion d’informations sensibles sans précédent. Pour que la Business Intelligence connaisse la révolution qu’elle mérite et que les tendances d’aujourd’hui deviennent la réalité de demain, il est nécessaire d’assurer la traçabilité et la sécurisation des données.

L’idée : la mise au point d’un service de convoyage de données de bout en bout pour assurer le bon acheminement et la traçabilité des données depuis le système source jusqu’au système cible, ainsi que la sécurisation de l’ensemble des processus. La dernière étape pour garantir à la Business Intelligence d’avoir la « smart attitude », à l’image d’outils d’aide à la décision et de création de reporting toujours plus intelligents.

Les tweets de la semaine !

July 22nd, 2011 No comments
Categories: Divers Tags: ,

Retour sur PowerCenter 8.6

July 19th, 2011 No comments

Le 23 mars 2011, Informatica annonce la disponibilité de la version Informatica 9.1

Les versions PowerCenter 8.1.x, 8.5.x, 8.6.x ne seront plus supportées après le 31 Décembre 2011, mais il sera toujours possible de souscrire à un pack d’extension de maintenance.

Quel bilan peut – on tirer de PowerCenter 8.6 ?

PowerCenter 8.6. est devenu une plate-forme unificatrice qui rend interopérable ses acquisitions technologiques sous formes de briques logicielles :

Real Time Edition (Striva) : accès aux données en temps réel et sur Mainframe
Data Quality (Similarity Systems) : redressement de données et profiling
Identity Resolution (Identity Systems) : recherche et rapprochement  de données d’identité
B2B Data Exchange (Itemfield) : traitement des données non structurées (Ex : PDF, HL7)
– partenariat et accord O.E.M. avec Intalio : gestion des processus métiers (B.P.M)

Ces briques logicielles ont été interfacées avec PowerCenter 8.6.

Informatica 9 relève le défi d’intégrer l’ensemble de ces nouvelles technologies dans un produit unique.

Il existe dorénavant une console unique d’ administration pour Data quality, PowerCenter, Power Exchange et une interface de développement commune pour pouvoir supporter les transformations de PowerCenter et de Data Quality.